AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Nous revenons en force après le fêtes. D'ailleurs joyeux réveillon et Noël à tous/toutes.

Partagez | 
 

 c'est comme si on parlait morse vu qu'on tape pour s'faire comprendre. (noé)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Noé McDonnell

avatar

- WORDS : 12

OKAY? OKAY
desires of the moment:
contact book:
availability:

MessageSujet: c'est comme si on parlait morse vu qu'on tape pour s'faire comprendre. (noé)   Jeu 15 Déc - 11:03


    noé mcdonnell
   
   just say you won't let go
   ©tumblr.

   
surnom(s) - c'est dur de lui trouver un surnom. parce que son prénom est déjà bien court. trois petites lettres. deux voyelles pour clôturer le tout. mais certains l'appelle no. il n'aime pas trop ça. parce que c'est loin d'être original. parce qu'on pourrait croire qu'on utilise simplement cette foutue négation. alors si vous voulez être certain qu'il se retourne, appelez-le par son prénom.  signe astrologique - scorpion. natif du dix-huit novembre. pas de bol. à ce qui paraît, ce signe astrologique rassemble des personnes ayant un esprit rebelle et critique, mais aussi des personnes rancunières. lui, ça le fait marrer ces histoires d'horoscopes. parce qu'au fond, les signes astrologiques, ça ne sert qu'à ça. caractéristiques physiques -  grand blond à la carrure imposante. corps attrayant. sourire à faire pâlir d'envie. des yeux d'un marron noisette. des lèvres pulpeuses. que demander de plus ?  traits de caractère -  souriant. moqueur. protecteur. possessif. sportif. indécis. courageux. fier. travailleur. têtu. premier amour - sa mère. parce que comme chaque gosse, il a voulu prendre la place du papa pendant un temps en répétant à celle qui l'avait mis au monde qu'il l'aimait et qu'il se marierait avec elle plus tard.  odeur préférée - l'odeur du gazon fraîchement tondu. c'est la seule raison pour laquelle il na va pas gueuler sur les voisins quand ceux-ci tondent trop tôt le matin. pâtisserie préférée - les éclairs au café, tout simplement. plat préféré - les lasagnes de sa mère. un plat qu'elle met des heures à préparer pour le dimanche midi. votre livre de chevet - des magazines de sports. il n'est pas franchement fan des vrais livres, ceux avec une vraie histoire. parce qu'il s'en lasse trop vite. parce que la longueur le décourage. votre conte favori - le petit poucet. simplement parce que c'est le conte qu'il a le plus lu pendant son enfance. celui avec lequel il a apprit à lire. votre ange gardien - sa jumelle, sûrement. parce que l'un et l'autre sont fusionnels. parce qu'ils couvrent toujours les arrières de l'autre. cassandra avant le reste du monde. vos animaux de compagnie - un chien. enfin, une chienne. laïka. trois mois. husky. une boule d'énergie qu'il a franchement du mal à canaliser pour le moment. une chienne qui n'en fait qu'à sa tête.  vos peurs - il fait comme s'il n'avait peur de rien. mais en réalité, il a peur de perdre sa famille. de se faire rejeter par ses proches en avouant sa sexualité. c'est sa plus grande peur. vos rêves - faire le tour du monde. mais sinon, en plus réalisable, c'est de finir par former un futur grand joueur de football américain. et peut-être finir entraîneur pro, qui sait.
   


   

   
we keep this love in photograph  
   La description d'une pièce de votre chez vous ♡ sa chambre. parce que c'est la seule véritable pièce qui n'est qu'à lui. alors on y trouve un lit. deux places. sale habitude qu'il a depuis qu'il est gosse. au moins, il peut bouger à sa guise pendant la nuit sans risquer de tomber. au pied du lit, y'a le panier de laïka. il sait que ce n'est pas une bonne idée de lui donner l'habitude de dormir dans sa chambre, mais c'est qu'un bébé pour lui, alors il a cédé. tout simplement. parfois, elle s'endort même dans son lit. ce qui explique le nombre incalculable de poils de chiens qu'on retrouve incrusté dans les couvertures. y'a une armoire dont les portes sont déjà cassées. une armoire qui ne ferme simplement pas. alors il ne met plus rien en bas de celle-ci. parce que laïka, elle mord tout ce qu'elle trouve. tout ses vêtements sont entassés sur les deux dernières étagères. en boule souvent. pour perdre encore un peu plus de place. il a une table de chevet. avec une photo de sa mère, cassandra et lui. juste tous les trois. y'a quelques magazines qui traînent aussi et le chargeur de son téléphone. c'est tout ce qu'on peut trouver dans sa chambre. elle n'est pas encore franchement personnalisée. mais elle lui convient parfaitement. une fenêtre vient combler le tout. avec une magnifique vue sur un autre immeuble. alors il n'ouvre pas souvent ses volets. en réalité, c'est juste une excuse qu'il se donne. sa chambre, c'est son palace cinq étoiles. palace où règne toujours, ou presque, une drôle d'odeur. la transpiration et le chien. parce que noé, il ne pense pas franchement à aérer sa chambre. il ne sent même plus cette drôle d'odeur en fait.
   Le contenu d'une boite en carton dans votre grenier ♡ la boite en carton, elle est encore chez son père, cachée au fond du grenier. il y a glissé tous les jouets qu'il possédait une fois le temps voulu. on trouve des dizaines et des dizaines de billes. des cartes de divers jeux, bien souvent sans les boites. des peluches. des tas de peluches. et des voitures de course. plus ou moins abîmées. c'est que des souvenirs là-dedans. et parmi tout ça, il a glissé quelques dessins qu'il avait fais peu de temps après la mort de sa mère. la mort de leur mère. ça ne ressemble pas à grand chose. mais on voit clairement qu'il s'acharne sur un personnage. la nouvelle femme de leur père. il gribouillait la feuille jusqu'à la transpercer avec la pointe de son crayon. il a toujours caché ces dessins là. il n'a jamais trop su pourquoi d'ailleurs. on doit aussi trouver une photo. une photo de classe datant de ses quatre ans. photo qu'il avait décoré à son goût. gribouillant la tête de ceux qu'il n'aimait pas.
   Votre wish-list pour Noel ♡ il y a une dizaine d'années, il aurait simplement souhaité pouvoir retrouver sa mère. juste ça. rien de plus. un seul souhait, chaque année. un seul souhait qui n'a jamais été réalisé. actuellement, il a quelques souhaits pour noël. des conneries la plupart du temps. il veut une nouvelle montre. parce que la sienne s'est brisé en heurtant le sol et que le prix de la réparation revient au prix d'une montre neuve. il veut une veste aussi, parce qu'il n'aime plus trop la sienne et qu'elle commence a être usée. et sa dernière idée, c'est d'avoir le maillot officiel de tom brady, un quaterback de son équipe préférée : new england patriots. c'est les trois seules choses qu'il veut. les autres choses qu'il recevra ne seront que du bonus. mais même s'il ne reçoit pas ces cadeaux, il sera heureux. parce que c'est le geste qui fait plaisir, pas ce que contient la paquet. du moins, c'est ce qui est dit. y'a que le cadeau de son père qui aura intérêt à surpasser ses espérance.
   Un souhait pour le futur ♡ pour le futur, il ne souhaite que deux choses. l'une pour sa vie personnelle. l'autre pour sa vie professionnelle. son premier souhait, c'est d'enfin s'assumer. oser avouer à son paternel son orientation sexuelle. et pas qu'à son paternel. à tout le reste de sa famille aussi. rien qu'à cette pensée, il a une boule au ventre. parce qu'il sait d'office que ça va mal se passer. en s'assumant, il s'imagine de suite en couple. officiellement. peut-être reconquérir son ex d'ailleurs. c'est ce qu'il souhaite vraiment. et son second souhait, c'est d'évoluer professionnellement. ne pas rester à entraîner des gosses toute sa vie, même si ça lui plaît. ne pas rester à simplement traîner dans les rayons de ce foutu magasin de sport à la recherche de clients ayant besoin d'aide. lui, ce qu'il voulait, c'était être sur le terrain, au sens propre. alors il espère réussir, un jour, à se retrouver au moins au bord du terrain. à gueuler sur ses joueurs. il a remplacé un rêve irréalisable par un souhait improbable. mais rêver, c'est permis.



   

   
so you can keep me Inside the pocket  of  your ripped Jeans  
   1. noé, il est né dans une famille aisée. réellement. et il a vu le jour quelques instants avant sa jumelle. famille unie. soudée. pendant cinq ans. famille comblée, grâce à la simple présence de la mère. mais la maman, elle a quitté ce monde aux cinq ans des jumeaux. le drame. noé, il a pas compris au début. il a attendu des jours et des jours qu'elle revienne à la maison. qu'elle franchisse encore la porte d'entrée en affichant son sourire légendaire. 2. le père de famille, il a rapidement rencontré une autre femme. femme a qui noé a réellement fais la misère. quand elle a emménagée au domicile familial surtout. ses bagages se sont malencontreusement retrouvés dans la piscine. les vêtements roulés dans la boue. autant poffiner le tout. cette femme, noé n'a jamais pu la supporter. parce qu'un air supérieur s'est glissé sur son visage. parce qu'elle a essayé de prendre la place de la mère de famille. et elle ne faisait clairement pas le poids. 3. noé, il n'a jamais supporté que son père ai remplacé aussi rapidement leur mère. il l'a mal pris, vraiment. il s'est dit qu'il ne l'aimait pas vraiment. alors il a commencé à s'éloigner de son père déjà peu présent. il a mit une sacré distance entre eux. ils se retrouvaient le soir, pendant le repas de famille. ils discutaient de banalités. les choses importantes, il en parlait à cassandra. parce que c'est la seule qui l'écoutait vraiment. qui pouvait comprendre surtout. 4. noé, il a su qu'il était homosexuel depuis ses treize ans. quand après avoir embrassé la plus jolie et gentille fille de sa classe, il n'a strictement rien ressenti. vraiment rien. il a trouvé ça louche. surtout quand il s'est retrouvé à observer minutieusement les quelques gars plutôt pas mal dans les vestiaires. surtout en football américain puisque la plupart des gars avaient déjà une certaine musculature. 5. mais noé, il n'assume pas. il n'assume pas son homosexualité. parce qu'il sait que sa famille ne l'acceptera pas. alors la seule personne a qui il en a parlé au sein de sa famille, c'est cassandra. un soir où ils s'étaient simplement retrouvés seuls dans le salon, seuls dans la maison même. il lui avait balancé ça d'un coup. sans mettre les formes. et cassandra l'avait bien pris. c'est son pilier sa jumelle. réellement. alors si elle ne l'avait pas accepté, il n'aurait sûrement pas su quoi faire. même s'il ne sait toujours pas quoi faire. 6. le premier gars avec lequel il est vraiment sortit, c'est benjy. à l'époque du lycée. il l'aimait. réellement. mais la relation restait cachée. non assumée de son côté. il ne pouvait simplement pas assumer. parce qu'il perdrait pas mal de ses amis. parce que sa réputation en prendrait un coup. parce que sa famille lui tournerait le dos. il n'était pas prêt à tout ça. mais il a sacrément merdé noé. quand benjy s'est fais agresser et s'est retrouvé entre la vie et la mort, il n'a même pas osé venir le voir. de peur que quelqu'un l'y surprenne. alors il est simplement resté dans son coin, l'estomac noué à attendre de savoir le verdict. vivant. il était vivant. mais il n'a pas assumé son choix noé. alors il a fuit. tout simplement. il s'est tiré de la ville. 7. il est allé à londres. il a vécu chez ses grands-parents jusqu'à sa majorité. il a étudié dans une prestigieuse école. mais ça ne lui a servit à rien. vraiment. tout ce qu'il a fais ce fut de baisser le taux de réussite de l'école. dès qu'il a eu l'âge de quitter l'école, il l'a fais. il a simplement essayé de percer dans le football américain professionnel. il a passé des tests dans de nombreuses équipes. il a vraiment tout donné. mais ça n'a pas fonctionné. jamais. 8. il n'est pas resté sur ces échecs. il a fais des formations. pour devenir vendeur dans une boutique de sport, évidement spécialisé dans le rayon du football américain, mais également du soccer. mais également une formation pour devenir entraîneur de football américain avec des gosses. pour faire partager encore un peu plus sa passion. faire découvrir le football, le vrai, aux passionnés de soccer. il enchaîne alors les deux boulots. sans aucun souci. il s'y plaît même. mais récemment, il a simplement voulu revenir sur ses pas. revenir à sa ville natale. revenir après de sa famille. revoir benjy. 9. noé, il est rentré en ville depuis quelques semaines tout juste. muté par son ancien employeur dans une boutique du même enseigne en ville. de retour en ville, il s'est retrouvé sans domicile. puisqu'il ne souhaite pas retourner vivre chez son père. il a alors fouiné pendant des jours et des jours pour trouver une offre de colocation. et il a trouvé la perle rare. une colocation acceptant les animaux qui plus est. alors il s'y est installé depuis quelques jours. 10. noé, il est sportif. vraiment. il passe des heures et des heures à faire du sport. le temps libre qu'il a, il le passe majoritairement dans des salles de sport. parce qu'il ne peut pas se permettre de prendre de la graisse, enfin de perdre du muscle surtout. il refuse cette simple idée. parce que son physique, c'est son principal atout. c'est ce qui attire certains clients. c'est ce qui motive les gosses à courir pendant des heures. 11. il a une cicatrice sur ses phalanges. résultat d'un mauvais coup dans un mur. il s'était ouvert toute la main. ça pissait le sang. ça piquait réellement. il a du se faire trois points de sutures. au début, il ne pouvait pas fermer son poing sans grimacer de douleur. il lui a fallu quasiment six mois pour pouvoir faire ce que bon lui plaisait avec sa main. 12. il est allergique aux cacahuètes. pourtant, il aurait adoré pouvoir manger du beurre de cacahuète, mais il n'aura jamais ce plaisir sans prendre le risque de se retrouver à l'hôpital dans l'heure. il a découvert cette allergie à ses sept ans. lors d'une soirée familiale. il a cru y passer cette nuit là. il n'arrivait plus à respirer. à chaque inspiration, sa gorge sifflait. heureusement que les personnes présentes ont bien analysés le tout et qu'ils l'ont conduit de suite à l'hôpital. le diagnostic est tombé deux jours après.



   
Citation :
pseudo, prénom   ingame, anaïs. âge, pays  dix-neuf ans, france. avis sur le forum   c'est beau :--: . groupe choisi  little mockingjay. type de personnage   deux sortes de pré-liens, celui de cassandra et de benjy  avatar   matthew noszka . votre film préféré   pitch perfect 2, juste pour amy   .  dédicace & autre  j'vous aime .
   
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Halle Wemyss
you've got a fire inside but your heart's so cold
avatar

- WORDS : 218

OKAY? OKAY
desires of the moment: a old blanket and a hot chocolate
contact book:
availability: (✩✩✩) aubrey, eliott, bailey.

MessageSujet: Re: c'est comme si on parlait morse vu qu'on tape pour s'faire comprendre. (noé)   Jeu 15 Déc - 11:06

Hâte d'en lire plus sur Noé.
Par contre, j'ai déjà réservé Sunny. :snifouille: :
Bienvenue parmi nous et bon courage pour ta fiche.  
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://caughtintherain.forumactif.be
Noé McDonnell

avatar

- WORDS : 12

OKAY? OKAY
desires of the moment:
contact book:
availability:

MessageSujet: Re: c'est comme si on parlait morse vu qu'on tape pour s'faire comprendre. (noé)   Jeu 15 Déc - 11:20

merci I love you
et d'accord, pas de souci, je vais voir pour trouver un autre avatar :sifflote:
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lilith Aberline

avatar

- WORDS : 167

OKAY? OKAY
desires of the moment: Voir ses cousins et sa cousine.
contact book:
availability: 1/4 (Niels, Raphaël, libre)

MessageSujet: Re: c'est comme si on parlait morse vu qu'on tape pour s'faire comprendre. (noé)   Jeu 15 Déc - 14:46

Bienvenue et bon courage pour ta fiche! I love you

_________________
Lilith Aberline
Work hard, dream big. ✻ Never stop doing your best just because someone doesn't give you credit.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: c'est comme si on parlait morse vu qu'on tape pour s'faire comprendre. (noé)   Jeu 15 Déc - 15:23

Revenir en haut Aller en bas
Noé McDonnell

avatar

- WORDS : 12

OKAY? OKAY
desires of the moment:
contact book:
availability:

MessageSujet: Re: c'est comme si on parlait morse vu qu'on tape pour s'faire comprendre. (noé)   Jeu 15 Déc - 15:25

merci lilith
et t'as tout résumé benjy, c'est beau d'ailleurs
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cassandra McDonnell

avatar

- WORDS : 25

OKAY? OKAY
desires of the moment:
contact book:
availability:

MessageSujet: Re: c'est comme si on parlait morse vu qu'on tape pour s'faire comprendre. (noé)   Jeu 15 Déc - 21:40

T'es le best bro

_________________


She exists as in dreams. She has no sense of reality. She gets nervous because people are always interrupting her daydreams. — Cassie.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: c'est comme si on parlait morse vu qu'on tape pour s'faire comprendre. (noé)   Jeu 15 Déc - 22:00

c'est
par
fait
Revenir en haut Aller en bas
Noé McDonnell

avatar

- WORDS : 12

OKAY? OKAY
desires of the moment:
contact book:
availability:

MessageSujet: Re: c'est comme si on parlait morse vu qu'on tape pour s'faire comprendre. (noé)   Jeu 15 Déc - 22:01

vous êtes trop chou, j'suis contente qu'il vous convienne
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bailey Hayes

avatar

- WORDS : 196

OKAY? OKAY
desires of the moment:
contact book:
availability: available [○○]

MessageSujet: Re: c'est comme si on parlait morse vu qu'on tape pour s'faire comprendre. (noé)   Ven 16 Déc - 11:07

Bienvenue parmi nous.

_________________
- the horizon tries but it's just not as kind on the eye as arabella.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Noé McDonnell

avatar

- WORDS : 12

OKAY? OKAY
desires of the moment:
contact book:
availability:

MessageSujet: Re: c'est comme si on parlait morse vu qu'on tape pour s'faire comprendre. (noé)   Ven 16 Déc - 11:52

merci
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Halle Wemyss
you've got a fire inside but your heart's so cold
avatar

- WORDS : 218

OKAY? OKAY
desires of the moment: a old blanket and a hot chocolate
contact book:
availability: (✩✩✩) aubrey, eliott, bailey.

MessageSujet: Re: c'est comme si on parlait morse vu qu'on tape pour s'faire comprendre. (noé)   Ven 16 Déc - 11:58

Si tout est bon pour Benjy et Cassandra, c'est bon pour moi.
Je valide, bon jeu.
Le marchand de sable va bientôt passer. :--:

_________________

hearts are never broken
times forever frozen still.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://caughtintherain.forumactif.be
Noé McDonnell

avatar

- WORDS : 12

OKAY? OKAY
desires of the moment:
contact book:
availability:

MessageSujet: Re: c'est comme si on parlait morse vu qu'on tape pour s'faire comprendre. (noé)   Ven 16 Déc - 12:19

merci chaton
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: c'est comme si on parlait morse vu qu'on tape pour s'faire comprendre. (noé)   

Revenir en haut Aller en bas
 
c'est comme si on parlait morse vu qu'on tape pour s'faire comprendre. (noé)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» L'elfique comme elle est parlait
» 06. Comme des étoiles... Les amis brillent les uns pour les autres...
» « Le bonheur est comme un papillon : il vole sans jamais regarder en arrière. ♪ »
» Je me comporte comme un loup des Steppes, je m’en-cloisonne pour apprivoiser mon âme, parce qu'à l'extérieur tout m'effraie.
» Michel Martelly n'est rien qu'un autre agent au service des usurpateurs.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: tie my heartstrings :: sparkling light :: purge the soul-
Sauter vers: