AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Nous revenons en force après le fêtes. D'ailleurs joyeux réveillon et Noël à tous/toutes.

Partagez | 
 

 (w/Jovan) La famille peux être un poids ou pas !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Jezabel Ford

avatar

- WORDS : 74

OKAY? OKAY
desires of the moment:
contact book:
availability:

MessageSujet: (w/Jovan) La famille peux être un poids ou pas !   Lun 19 Déc - 10:19

Te voilà là assis sur un chaise, dans ce bar minable. Tu es là enfin ton corps et ici, alors que ton esprit est totalement ailleurs. Tu repenses à cette maudite soirée, à cette soirée où tu as dû cacher un corps pour ne pas aller en prison. Ton verre à la main, tu regardes devant toi, tes yeux regardent un tableau, tu ne sais même pas ce qu'il représente, tu ne sais même pas pourquoi tu le regardes ainsi. Tu te sens perdue dans ce bar, où trop d'hommes viennent boire à la santé de leurs malheurs, tu es une gamine toi, tu ne sais même pas pourquoi tu t'es perdue ici. Doucement, tu te lèves pour sortir du bar quand tu sens un bras t'attraper. Tu te retournes pour affronter l'homme, ton frère. Tu pousses un soupir " Jovan" ; tu es plutôt contente de le voir, mais ton frère, il arrive à lire en toi comme dans un libre ouvert, tu ne peux définitivement pas lui mentir. Tu lui attrapes la main pour partir loin du bruit et trouver une table. "Encore une bagarre ?" Ton doigt montre son visage balafré. Tu commandes une bière et reposes ton regard sur ton frère. Tes yeux, son rouge, tu as sans doute trop fumé
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jovan Ford
défier l'impossible,
et s'exploser le coeur

avatar

- WORDS : 250

OKAY? OKAY
desires of the moment: m'exploser le coeur.
contact book:
availability: (jura) - (jezabel) - (hazel) - (rosie) - (hestia) - (Janis)

MessageSujet: Re: (w/Jovan) La famille peux être un poids ou pas !   Lun 19 Déc - 13:04

« au milieu du vacarme. » (JEZVAN)
Jezabel Ford & Jovan Ford




Tu t'es égaré au milieu des âmes en peine, au milieu d'un assourdissant vacarme. Des corps qui se heurtent, de faux sourires , des regards échangés, et puis ton regard dérive. Au milieu de ses petits pantins alcoolisée s'est perdue Jezabel. Elle a beau être de dos, tu reconnais parfaitement ta petite soeur. T'aimerais qu'elle cesse de fréquenter ces trous à rats, tes propres endroits, ceux qui te font plonger un peu plus loin dans la dérive. Et pourtant, il faut toujours que tu la croises Jez'. A croire qu'elle suis tes propres pas. Et même si t'es loin d'être un exemple, tu laisses vivre, Jez. C'est Jura la terre-à-terre, la deuxième mère. toi, t'es incapable de faire la morale , ce serait même cocasse qu'elle sorte de ta bouche. Que tu dises des choses auxquelles tu ne crois pas, des idioties, pour enfin commettre ces dires. Alors, tu plonges au milieu du vacarme pour repêcher un bout de toi. Tu tends l'une de tes mains, frôle involontairement quelques corps avant de rattraper Jez. « Jovan. » , qu'elle dit. et toi , t'esquisse un léger sourire avant qu'elle t'embarque à son tour loin du boucan. Vous êtes toujours là, mais dans un recoin de paix. Et alors que tu t'assoies enfin, elle pointe son regard sur toi. « Encore une bagarre ? » , ce n'est guère un reproche entre ses lèvres rosées. Une simple remarque à laquelle tu ne répondras pas. Parce que toi, t'es déjà intrigué par l'état dans lequel elle est. Jez, elle n'est pas vraiment elle-même là, et ses yeux rougies qui t'épient te font réagir. « qu'est-ce-qui s'est passé, Jez ? » , que tu lances. Peut-être qu'elle répondra, peut-être que non. Et même si elle ignore le sujet, un jour ou l'autre t'apprendras la cause.


_________________

   
   
the poison in your veins
des bleus au corps ☽ Définir des possibles pour défier l'impossible et m'exploser le coeur. J'en ai plus rien à  foutre. Repousser les limites et lire ta main. Nos coeurs en cimetière. Au feu les idéaux, au feu leurs idéaux. Sans doute tu seras ma mort - Saez
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jezabel Ford

avatar

- WORDS : 74

OKAY? OKAY
desires of the moment:
contact book:
availability:

MessageSujet: Re: (w/Jovan) La famille peux être un poids ou pas !   Lun 19 Déc - 15:11

Tu as honte d'être ici , oui tu as honte que ton corps soit si prés de corps alcoolisés de corps qui hurlent, de corps qui demandant à d'autre corps de l'amour ou des coups. Mals tu es ici , toi aussi ton corps commence finalement à ressembler au corps de la jeune fille au fond du bar qui cherche de l'attention, son corps si maigre qu'elle pourrait ressembler à un fantôme. Cette vision te fais sursauter, tu veux quitter ce bar, quitter cet enfer. Mais ton frère t'attrape, il te remet dans la réalité. Tu fais un sourire, tu ne veux pas qu'il te vois ainsi mais c'est trop tard. Tu t'assois en face de lui, commandes une boisson le regard dans le vide. Il répond pas comme toujours, dans ta famille c'est souvent le cas. Tu fais un sourire "J'ai pas beaucoup fermé les yeux la nuit dernière et toi?" . Mensonge, tu avais trop pris de drogues, pour oublier ta misérable vie. Tu remercies le serveur avec un magnifique sourire et lève ton verre pour trinquer avec ton frère "Que fais tu ici?"

_________________


Darkness is your candle.
Nymphadora Tonks ☽ You deserve every star in the galaxy laid out at your feet and a thousand diamonds in your hair. You deserve someone who’ll run with you as far and as fast as you want to. Holding your hand, not holding you back.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jovan Ford
défier l'impossible,
et s'exploser le coeur

avatar

- WORDS : 250

OKAY? OKAY
desires of the moment: m'exploser le coeur.
contact book:
availability: (jura) - (jezabel) - (hazel) - (rosie) - (hestia) - (Janis)

MessageSujet: Re: (w/Jovan) La famille peux être un poids ou pas !   Lun 19 Déc - 15:32

« au milieu du vacarme. » (JEZVAN)
Jezabel Ford & Jovan Ford




Tes prunelles dérivent de traits en traits. face à toi, Jezabel n'est plus vraiment elle. Un visage de poupée fragilisé par les drogues. Un corps délaissé, et si vide qu'il pourrait alors te donner la nausée. A croire qu'elle suit inconsciemment tes propres pas, tes mauvaises habitudes, celles qui t'ont elles-mêmes transformer quelques années auparavant. Pourtant, elle , elle mérite mieux qu'ça. mieux, que tout ce foutu bordel. « J'ai pas beaucoup fermé les yeux la nuit dernière et toi ? » , un mensonge brave ses lèvres. Et même si tu meurs d'envie de la raisonner, de l'envoyer valser, elle et ses fausses excuses, tu n'fais rien. Parce qu'elle n'est pas Janis. Elle, elle pourrait s'écrouler en un instant sous un afflut de reproches. Alors tu te contentes de l'observer, d'admirer le peu qu'il reste d'elle. Une infime part que t'essayes de préserver , à ta manière , en trinquant avec elle. deux verres qui se cognent , et deux âmes qui s'égarent. « Que fais tu ici ? » , une nouvelle interrogation s'échappe entre ses lèvres rosées. Et cette fois-ci, tu réponds.   « Une trop longue journée. » , que tu lances entre deux gorgées. Aucun mensonge, la simple réalité. t'as enchaîné les gardes, les patients, et en plus de ça, il y avait elle. Un dernier détails auquel tu t'abstiens soigneusement d'évoquer.   « et là, je ne regrette pas de m'être arrêté là. » , parce qu'elle est là. à croire que ton subconscient a su guider tes pas.


_________________

   
   
the poison in your veins
des bleus au corps ☽ Définir des possibles pour défier l'impossible et m'exploser le coeur. J'en ai plus rien à  foutre. Repousser les limites et lire ta main. Nos coeurs en cimetière. Au feu les idéaux, au feu leurs idéaux. Sans doute tu seras ma mort - Saez
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jezabel Ford

avatar

- WORDS : 74

OKAY? OKAY
desires of the moment:
contact book:
availability:

MessageSujet: Re: (w/Jovan) La famille peux être un poids ou pas !   Mar 20 Déc - 18:45

Ton frère c'est le genre te type que tu aimes bien , il ne te juge pas. Tu fais un sourire, un petit sourire. Tu laisses tes yeux traîner sur le visage balafré de ton frère, son visage qui au fond de toi te fait tant souffrir. Oui voir ton frère dans cet état-là te fait mal, te fais tellement mal. Imaginais les coups, imaginais les poings de l'autre s’écraser sur son visage te donnais des frissons,"Je suis aussi contente de te voir!". C'était sincère, tes yeux le prouvaient, tu savais mentir mais quand tu disais la vérité cela se voyait. Tu bus une gorgée et regardas ton frère "Je suis de nouveau célibataire, Eric m'a trompé".Enfin, tu n'étais pas tellement sur, tu ne savais plus qui croire, Kris ou Eric. Tu passas doucement ta main dans tes cheveux. Tu ne savais même pas pourquoi tu racontais cela à ton frère, mais tu avais besoin de te confier, besoin de sortir certains secret. Depuis 3 mois, tu n'étais plus la même, plus du tout, tu envoyais chier tout le monde, tu répondais mal et surtout, tu t'étais mise à boire, depuis 3 mois la gentille Jezabel avait disparu,. Tu n'étais pas devenu méchante non-juste plus secrète, plus taciturnes, tu cherchais le danger "J'ai vu Janis la dernière fois, je ne sais pas si elle te l'a raconté, mais je me suis disputée avec elle".Elle parlait assez mal de Kris et cela tu ne pouvais l'accepter, non Kris était ton meilleur ami, c'était ton tout, c'était une seconde partie de toi-même

_________________


Darkness is your candle.
Nymphadora Tonks ☽ You deserve every star in the galaxy laid out at your feet and a thousand diamonds in your hair. You deserve someone who’ll run with you as far and as fast as you want to. Holding your hand, not holding you back.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jovan Ford
défier l'impossible,
et s'exploser le coeur

avatar

- WORDS : 250

OKAY? OKAY
desires of the moment: m'exploser le coeur.
contact book:
availability: (jura) - (jezabel) - (hazel) - (rosie) - (hestia) - (Janis)

MessageSujet: Re: (w/Jovan) La famille peux être un poids ou pas !   Mar 20 Déc - 23:07

« au milieu du vacarme. » (JEZVAN)
Jezabel Ford & Jovan Ford




Ses prunelles t'épient attentivement. Comme d'habitude, à croire que le premier réflexe de tes cadettes se résume à détailler soigneusement chacune des parcelles de ton visage à la recherche du petit "hic". D'une marque violacée, d'une arcade déchirée, de coups encore à vifs. T'as beau comprendre leurs angoisses, leurs peurs, t'arrive toujours à t'en sortir à peu prés indemne. Et même quand ça dérape, quand ton corps menace de lâcher subitement prise, le mental te remet d'aplomb. Alors, quand tu vois son regard dériver sur chaque traits de ton visage, toi, ça te fait presque rire. Parce qu'au fond, Jezabel et ses substances illicites ne sont guères mieux que les indénombrables coups que t'encaisses. Peut-être même qu'au fond, c'est bien pire. Pourtant, jamais tu ne te permettras de juger ses actes. On doit apprendre de ses erreurs, et peu importe ce qu'il peut advenir, toi t'es là. à veiller sur elle.  « Je suis de nouveau célibataire, Eric m'a trompé » , t'as beau faire semblant de rien, rester soigneusement impassible,  en réalité t'es déjà au courant depuis trois mois. D'ailleurs, dans toute cette histoire, t'as même été l'un des actants de cette foutue rupture. A la base, tu ne pensais pas qu'elle coulerait ainsi, t'as cru que Kris veillerait sur elle. Et au final elle est là, face à toi, si brisée qu'elle pourrait presque interpréter ton propre reflet.  « J'ai vu Janis la dernière fois, je ne sais pas si elle te l'a raconté, mais je me suis disputée avec elle » , encore une fois tu l'écoutes sans rien dire. Ton poignet se penche un instant pour permettre au whisky de se diluer d'avantage dans le coca. Puis, une gorgée s'immisce entre tes lèvres. Le temps d'un silence, et ta voix lui fait écho.   « Je l'ai croisé, mais elle ne m'a rien dit. » , tu ne mens pas. pas à Jezabel. et lorsque tu le fais, tu te contentes simplement de te taire, de t'abstenir de dire les choses. Or, là t'es au courant de rien. La dernière fois que t'as croisé Janis, elle était plus obnubilée par ta propre dispute avec Jo que les histoire familiales. D'ailleurs, tu ne pousses pas Jezabel à te raconter la suite. Probablement parce que tu l'as connais si bien, que tu sais pertinemment que si elle veut t'en parler, elle le fera.   « tu devrais dormir chez moi ce soir. » , que tu lances. c'est hors-sujet, un peu en dehors du contexte. Pourtant, c'est une manière pour toi de lui montrer que t'es là, au milieu de sa solitude il y a toi. Puis, là au moins tu pourrais la surveiller, l'aider à remonter la pente.   « Tu pourrais même rester, histoire que j'arrête de manger des boîtes de conserves. » , une excuse et un sourire. de douces banalités pour l'éloigner de la propre réalité.



_________________

   
   
the poison in your veins
des bleus au corps ☽ Définir des possibles pour défier l'impossible et m'exploser le coeur. J'en ai plus rien à  foutre. Repousser les limites et lire ta main. Nos coeurs en cimetière. Au feu les idéaux, au feu leurs idéaux. Sans doute tu seras ma mort - Saez
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: (w/Jovan) La famille peux être un poids ou pas !   

Revenir en haut Aller en bas
 
(w/Jovan) La famille peux être un poids ou pas !
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Une invitation que,malheureusement je ne peux refuser(PV HC)
» BESOIN D'AIDE POUR UN SAUVETAGE DE 21 CHIENS DE CEUTA
» DAN X BICHON MALE 2 ANS (SANS FAMILLE 89)
» Dragons et tyranides…Même famille ? (réservé) [Caîn et Koskyo]
» Deux nouveaux amis de la même famille (PV avec nuage de feu)(fini)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: st mawes - uk :: st mawes pier & harbour co-
Sauter vers: