AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Nous revenons en force après le fêtes. D'ailleurs joyeux réveillon et Noël à tous/toutes.

Partagez | 
 

 Don't fight the feeling. (f/j)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Jura Ford

avatar

- WORDS : 77

OKAY? OKAY
desires of the moment: aller au restaurant
contact book:
availability: (02) janis, fred

MessageSujet: Don't fight the feeling. (f/j)   Sam 17 Déc - 9:40


Don't fight the feeling
◊ ◊ ◊

fred, jura
(the wemyss)


J'étais endormie, apaisée, sans doute cette nuit qui avait réussi à me chambouler, mais qui fut un pur moment de plaisir. Malgré le soleil qui commençait à se dévoiler dehors, j'étais dans un rêve, je n'avais sans doute même plus l'envie de me réveiller. Dans ce rêve, j'étais confortablement installée dans ses bras, ses mains qui caressaient délicatement mes cheveux, devant un feu de cheminée qui nous réchauffait. C'est peut-être ce que je désire, ce que je veux dans ma réalité. [...]
Il a fallu qu'une voiture klaxonne dans la rue pour que je me réveille subitement. Je pensais le trouver à mes côtés, mais la place était froide. Ses vêtements n'étaient plus sur le sol, étant donné qu'ils avaient été jeté en l'air pendant notre ébat sexuel. Je ressentais mes joues se chauffer de colère. Aussitôt je me levais, mais impossible de sortir sans avoir pris une douche chaude. Contrairement à d'habitude elle fut brève, rapide. Habillée, énervée, je me doutais qu'il travaillait. Mais il n'avait pas à partir si tôt, je connais ses horaires, car tous les jours je vais le voir avant d'aller travailler, je prends un café, je vois son sourire, je discute et je pars.
Je pousse la porte d'entrée qui laisse échapper un petit ding ding. Je m'installe au comptoir, un sourire si ironique sur le bout des lèvres qui veut dire : tu vas morfler si tu n'as pas une bonne excuse.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Don't fight the feeling. (f/j)   Sam 17 Déc - 11:00


Don't fight the feeling
◊ ◊ ◊

fred, jura
(the wemyss)


Tu te réveilles doucement alors que les rayons de soleil viennent se poser sur ton visage. Tu ouvres les yeux et tu n’es pas dans ta chambre. La soirée de la veille te revient tout d’un coup en mémoire et avant de tourner la tête, tu sais que ce corps contre le tien est celui de Jura. Alors que votre nuit ensemble te revient à l’esprit, ton cerveau te renvoie ces souvenirs de plaisir intense. Tu tournes la tête et tu l’écoutes respirer, toujours endormie. Comment est-ce que vous en étiez arrivés là exactement ? Jura était belle, certes mais tu connaissais bien des demoiselles qui étaient belles et avec lesquelles tu ne te retrouveras jamais dans cette situation. Ton cœur bat trop vite, tu le sens et tu sens aussi la panique monter en toi. Il y a eu de l’alcool la veille et quand Jura se réveillera, elle n’aura certainement nullement envie de te voir. C’est avec un léger regret mais la certitude de faire le bon choix que tu récupères tous tes vêtements avant de t’éclipser. Tu rentres chez toi et tu en profites pour te préparer à aller au travail. Des images de la soirée et de la nuit passée te hantent même lorsque tu arrives au Wemyss et que tu retrouves tes collègues. Tu fais comme si de rien n’était et tu te mets tranquillement au travail derrière la machine à café. Tu es en plein rush d’expressos et de lattes quand Jura passe la porte. Ce n’est que quand tu viens au bar déposer les boissons pour tes collègues que ton regard croise le sien et tu la connais Jura, vous avez grandi ensemble. Ce regard ne te dit rien qui vaille. Pourtant, elle devrait être heureuse que tu sois parti avant que cela ne devienne gênant non ? Tu prends ton courage à deux mains parce que tu n’es pas un lâche, tu auras pris cela de ton père au moins et tu vas vers la jeune brune, celle que tu n’arrives pas à chasser de ton esprit depuis la veille. Elle est toujours aussi magnifique, peut-être trop pour toi d’ailleurs. « Hey. Je te sers ta boisson habituelle ? » Tu lui amèneras aussi un cookie pour compléter ce petit déjeuner mais au fond tu sais que ce n’est pas réellement pour cela qu’elle est là. Non, ce serait trop simple.
Revenir en haut Aller en bas
Jura Ford

avatar

- WORDS : 77

OKAY? OKAY
desires of the moment: aller au restaurant
contact book:
availability: (02) janis, fred

MessageSujet: Re: Don't fight the feeling. (f/j)   Sam 17 Déc - 11:27


Don't fight the feeling
◊ ◊ ◊

fred, jura
(the wemyss)


L'odeur du café monte jusqu'à mes narines, j'observe les gens autour de moi. Il y a du monde, même trop de monde à ton goût, car il y a tout ce bruit de fond insupportable qui après une soirée alcoolisée te donne envie de te taper la tête contre un mur. Je le vois, il est là, avec sa tête qui me fait craquer, son regard qui me donne envie de lui sauter dessus encore. Il y a eu l'effet "trop d'alcool" sans doute, mais je ne peux pas me mentir, j'en avais eu envie tellement de fois de l'embrasser, de sentir son corps contre le mien. C'est Fred, parfois je veux même le considérer comme mon Fred. Je les ressens les sentiments qui se sont installés au fil de années dans mon coeur, combien de fois je me suis vue être jalouse lorsqu'une femme un peu trop belle lui parlait un peu trop au café.
- Hey. Je te sers ta boisson habituelle ?
Je le fusille du regard. Il le sait, il me connait, il savait qu'il allait sans doute passer un sale quart d'heure avec moi. J'étais heureuse de voir qu'aucun client de débarquait, au moins il n'allait pas être obligé de courir partout pour les servir.
- Comme d'habitude.
J'attendais qu'il me serve pour enfin cracher le morceau, cracher l'énervement enfoui en moi depuis ce matin. Ma tasse de café bien sucré, mon cookie devant moi, je restais silencieuse un instant pour humecter l'odeur de mon café que j'appréciais, enfin surtout parce que c'était Fred qui me l'avait préparé.
- Alors ? Je ne suis pas assez bien ? Ou alors je pue, je ne sais pas, mais tu es parti si vite, sans même laisser une trace, un message.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Don't fight the feeling. (f/j)   Sam 17 Déc - 14:23


Don't fight the feeling
◊ ◊ ◊

fred, jura
(the wemyss)


La vérité c’était que tu n’avais jamais pensé te retrouver dans cette situation. Oui, plus jeune tu avais fantasmer sur Jura quelques fois durant ton adolescence mais c’était il y a bien longtemps et les années avaient passé depuis. Tu ignorais comment vous en étiez arrivés là mais tu savais pourquoi tu étais parti ce matin comme un voleur. Tu aurais dû savoir qu’elle viendrait chercher des explications parce que Jura elle est comme ça. Lui raconter de la merde ça ne marche pas et cela n’a jamais marché. Vous étiez en plus bien trop proches pour que cela fonctionne entre vous aujourd’hui. La réalité était loin d’être reluisante. La réalité c’était que tu as eu peur. Peur d’avoir trop apprécié ce moment, peur de cette envie de recommencer indéniablement présente. Peur de la réelle signification du battement de ton cœur un peu plus fort dans ta poitrine quand elle était là. Tu n’étais pas le genre de mec à ne pas croire à l’amitié entre la femme et l’homme, loin de là. Mais tu n’étais pas bête et même si tu ne savais pas réellement ce que tu ressentais, tes sentiments étaient loin d’être amicaux. « Comme d'habitude. » Tu hoches la tête avant d’aller lui préparer son café. Mieux tu en dis pour l’instant mieux c’est. Car si elle parle en premier, elle te donnera des indications sur ce qu’elle veut entendre. Tu peux voir l’énervement sur son visage qu’elle essaye de contenir et tu sais que tu ne vas pas passer un bon quart d’heure. Une fois le café et le cookie devant elle, la jeune femme ne perdit pas de temps : « Alors ? Je ne suis pas assez bien ? Ou alors je pue, je ne sais pas, mais tu es parti si vite, sans même laisser une trace, un message. » Quoi ? Pas assez bien ? C’était tellement loin de ce que tu avais eu dans la tête quand tu étais parti que tu arrivais à peine à croire qu’elle pouvait penser cela. « Ne dis pas n’importe quoi Jura, tu es parfaite. » Et tu le pensais vraiment. Qu’elle puisse penser une chose pareille et à cause de toi te faisait te sentir coupable parce que ce n’était nullement ce que tu avais cherché à faire. « Je … » La vérité c’est que tu ne sais pas comment t’expliquer sans passer pour un idiot. « Je suis désolé. J’ai paniqué en me réveillant. C’est toi et moi Ju’, on est pas censé faire ça. » Dis-tu avec un soupir parce que oui, tu ne couchais pas avec toutes tes amies. Tu étais perdu en fait, tout simplement.
Revenir en haut Aller en bas
Jura Ford

avatar

- WORDS : 77

OKAY? OKAY
desires of the moment: aller au restaurant
contact book:
availability: (02) janis, fred

MessageSujet: Re: Don't fight the feeling. (f/j)   Sam 17 Déc - 14:48


Don't fight the feeling
◊ ◊ ◊

fred, jura
(the wemyss)


J'apprécie mon café, j'en avale une gorgée, puis une autre. Je ne sais pas pourquoi je le bois si rapidement, peut-être que je tente de me noyer, parce que je me sens un peu trop perdue. C'est de trop pour moi ! Mon cookie est bon, moelleux à l'intérieur et croustillant à l'extérieur, avec plusieurs pépites de chocolat. Depuis ce matin, je m'étais imaginée plusieurs scénarios :  j'avais été nulle, il regrettait, il avait déjà quelqu'un en tête... Je voulais des explications, et vite.
- Ne dis pas n’importe quoi Jura, tu es parfaite.
Déjà un point qui me rassure, au moins je n'étais pas rouillée. Car il faut se le dire, je ne suis pas cette fille si facile qui couche à tout va. Je suis réservée, j'attends de bien trop connaître la personne, puis je n'ai pas forcément le temps, ma vie est trop remplie. La radio, les cours de pole dance, ma famille, mon jardin de paradis qui comporte le shopping, le sport, la cuisine, profiter de la nature. Je devrais peut-être même ouvrir les yeux et me dire que je ne suis pas prête d'avoir le future que je désire avec un mari et un enfant si je ne change pas mon rythme de vie.
- Je suis désolé. J’ai paniqué en me réveillant. C’est toi et moi Ju’, on est pas censé faire ça.
Je ne sais même pas quoi lui répondre. Je ne vais pas lui donner tord, prendre le risque de commencer ou quoi, cela pourrait briser notre amitié. Mais dans ce cas-là, je fais comment ? Je me dis que les sentiments que j’éprouve ce n'est qu'un rêve, une historie que je me suis inventée et je vis en faisant semblant qu'il n'y a rien et qu'on n'a jamais couché ensemble.
- Et pourquoi ? Pour ne pas briser notre amitié ? [...] Tu ne peux pas le nier, malgré l'alcool, hier on a vécu un moment fort et ça ne me gênerait absolument pas de recommencer.
Autant rester franche, je ne voyais pas mentir, lui dire que ça n'allait jamais se reproduire. Car de toute évidence, si j'ai envie que ça se reproduise je vais retenter, je n'abandonne pas.

_________________

Dreaming of a white, dreaming of a white Christmas.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Don't fight the feeling. (f/j)   Sam 17 Déc - 16:58


Don't fight the feeling
◊ ◊ ◊

fred, jura
(the wemyss)


Jura elle était à des milliers de kilomètres de ce qui te traversait l’esprit. Pourtant, tu aurais dû le savoir qu’elle allait sauter sur des conclusions hâtives de ce genre. Franchement, tu n’aurais pas dû partir, peut-être qu’avoir cette discussion dans le lit de la jeune femme aurait été plus simple. Elle ne se serait pas sentie trahie en tout cas. Tu connais Jura, depuis toujours. Même si votre amitié s’était dégradée après le lycée, après qu’elle ait perdu son rêve, vous aviez toujours été là l’un pour l’autre au fond. Et tu savais ce que Jura attendait de sa vie sentimentale. Jura elle a toujours rêvé d’avoir une famille, en tout cas un mari et des enfants. Toi aussi tu veux une famille mais aux vues de ta vie sentimentale ces dernières années tu ne t’étais pas préparé à cette éventualité. Et puis même si vous n’aviez clairement aucun problème de compatibilité sous la couette, est-ce que vous formeriez un bon couple ? Etre amis aide mais ne fait pas toujours tout … Ce sont toutes ces questions qui te tournent dans la tête alors que Jura boit son café bien trop vite vu sa température avant de te dire : « Et pourquoi ? Pour ne pas briser notre amitié ? [...] Tu ne peux pas le nier, malgré l'alcool, hier on a vécu un moment fort et ça ne me gênerait absolument pas de recommencer. » Tu sens le rouge te monter aux joues, c’est plus fort que toi. Jura elle a toujours été honnête et franche et aujourd’hui elle ne s’abstient pas de cette règle. Toi aussi tu as passé un bon moment et vu les images qui envahissent ton esprit dès que tu as du temps pour toi depuis ce matin, recommencer ne serait nullement un problème. « Je ne cherche nullement à le nier, tu as raison. C’est justement ça qui m’a fait fuir. » La peur de ces sentiments, de ce qu’ils représentaient. « Je te connais Jura, je sais que si on s’engage sur cette pente ce n’est pas en tant que sex friends. » Tu n’aurais pas accepté ce genre de deal de toute manière, Cela ne fonctionnait jamais. « Tu penses sérieusement qu’on pourrait faire un bon couple ? » Toi tu n’en savais rien à vraie dire, peut-être qu’il allait falloir essayer. « Ah et faut que je te dise un truc. » Oui parce que si vous vous engagiez là-dedans, il allait bien falloir lui dire que tu étais en train de rendre un petit service à Halle en ce moment …
Revenir en haut Aller en bas
Jura Ford

avatar

- WORDS : 77

OKAY? OKAY
desires of the moment: aller au restaurant
contact book:
availability: (02) janis, fred

MessageSujet: Re: Don't fight the feeling. (f/j)   Sam 17 Déc - 19:06


Don't fight the feeling
◊ ◊ ◊

fred, jura
(the wemyss)


Je ne savais pas comment on pourrait être si soudainement les choses changeaient entre nous, si nous étions ensemble. Peut-être que le début serait bizarre, ou peut-être pas. Après tout, nous arrivions déjà à nous supporter depuis quelques années, malgré que nous nous sommes perdus de vue après le lycée, nous aurions pu ne jamais reprendre contact. Alors, j'imaginais que le destin avait jouer en notre faveur. Nous sommes peut-être fait pour être l'un avec l'autre.
- Je ne cherche nullement à le nier, tu as raison. C’est justement ça qui m’a fait fuir. [...] Je te connais Jura, je sais que si on s’engage sur cette pente ce n’est pas en tant que sex friends.
Il me connaissait, trop bien même. Il savait que les sex friends ce n'était pas mon truc. Je ne comprenais même pas comment des gens pouvaient baser une "relation" sur du sexe. Peut-être que j'étais un peu trop coincée ou trop vieux jeu.
- Tu penses sérieusement qu’on pourrait faire un bon couple ?
- Pourquoi pas ! Quand on ne tente pas, on ne peut pas savoir.
Des relations, je n'en ai pas forcément eu des longues, j'avais la malchance de choisir les mauvais. Ceux qui trompent, ceux qui insultent, ceux qui sont possessifs. Jusqu'à maintenant, j'avais perdu l'espoir de trouver l'amour. Puis, il y a mes sentiments pour Fred, soudainement je me suis dit, que j'avais peut-être une chance de construire ce que je voulais dans ma vie. Car Fred, je sais que je peux avoir confiance en lui, Fred c'est l'homme idéal, il est si gentil, si doux, il a toujours été parfait avec moi.
- Ah et faut que je te dise un truc.
Il m'intrigue, je fronce les sourcils. Je commence même à avoir peur de ce qu'il peut m'avouer.
- Vas-y crache le morceau !

_________________

Dreaming of a white, dreaming of a white Christmas.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Don't fight the feeling. (f/j)   Sam 17 Déc - 19:33


Don't fight the feeling
◊ ◊ ◊

fred, jura
(the wemyss)


Peut-être que toutes les questions que tu te posais n’avaient pas lieu d’être. Pourtant tu ne pouvais t’empêcher de te les poser, tu étais comme ça. Peu sûr de toi, peu sûr de ce que tu pouvais offrir, tu ne pouvais t’empêcher de douter. Il n’y avait pas spécialement de raisons que les choses ne fonctionnent pas avec Jura, au contraire même, le fait que tu la connaisses si bien pouvait être un atout mais il y avait cette incertitude qui t’empêchait d’y croire complètement. « Pourquoi pas ! Quand on ne tente pas, on ne peut pas savoir. » Elle avait raison cependant. Qui ne tente rien n’a rien et si vous vouliez savoir ce que vous valiez en tant que couple, il ne vous restait plus qu’à essayer. Tu connaissais plus ou moins bien l’histoire amoureuse de la jeune femme et tu savais qu’elle n’avait jamais eu de chance. Toi c’était différent, tu n’avais jamais eu de relations qui perpétuaient très longtemps mais tu avais vécu de belles histoires. Du moins elles l’étaient à tes yeux. Tu décides alors de prendre ton courage à deux mains et de lui demander : « Si je te propose une sortie à la patinoire ce soir qu’est-ce que tu en dis ? » Cela pourrait être une sortie amusante pour commencer, sans le stress et la formalité du restaurant et vous pourriez décider ce que vous vouliez faire après, tout n’avait pas à être décidé à l’avance. Cependant, tu ne pouvais pas ne pas lui parler de la situation avec Halle, autant être franc sur ce coup là. « Vas-y crache le morceau ! » Tu voyais bien qu’elle se demandait ce que tu pouvais bien lui annoncer, tu espérais qu’elle voudra toujours de toi après. « Halle est amoureuse de son meilleur ami depuis longtemps mais ils sont incapables de se le dire. Elle … Elle m’a demandé de jouer le rôle de son petit ami quand il est dans les alentours. Je pense qu’elle veut le rendre jaloux, j’espère sincèrement qu’il se bougera les fesses personnellement. » Parce que la situation était bien celle-là.
Revenir en haut Aller en bas
Jura Ford

avatar

- WORDS : 77

OKAY? OKAY
desires of the moment: aller au restaurant
contact book:
availability: (02) janis, fred

MessageSujet: Re: Don't fight the feeling. (f/j)   Sam 17 Déc - 19:48


Don't fight the feeling
◊ ◊ ◊

fred, jura
(the wemyss)


Si cette relation prenait forme, il est certain que je donnerais beaucoup de moi pour que cela fonctionne. Mais je savais très bien que j'étais le genre de petite-amie trop mignonne, qui aime s'occuper de son petit-ami trop bien, de toujours lui faire plaisir. Même si j'imaginais bien que si nous avions "la" première dispute, nous nous sentirions tellement mal, car en tant qu'ami, nous avions rarement eu des disputes, seulement de petits désaccords.
- Si je te propose une sortie à la patinoire ce soir qu’est-ce que tu en dis ?
- Avec plaisir ! On se rejoint à 20h ?
Je lui souriais, j'étais heureuse qu'il me le propose. C'était le lieu parfait !  Ce lieu dans lequel j'ai passé plusieurs heures lors de ma jeunesse. J'aimais le patinage, avant je vivais même patinage. Cette époque est révolue, mon rêve envolée, mais remettre mes patins, retourner quelques temps sur la glace me donne une bouffée d'air frais qui fait du bien, qui m'apaise. Cependant, il avait commencé à m'inquiéter, il devait me dire quelque chose, je m'imaginais sans doute le pire, un peu trop parano sur les bords.
- Halle est amoureuse de son meilleur ami depuis longtemps mais ils sont incapables de se le dire. Elle … Elle m’a demandé de jouer le rôle de son petit ami quand il est dans les alentours. Je pense qu’elle veut le rendre jaloux, j’espère sincèrement qu’il se bougera les fesses personnellement.
Cette histoire était folle, évidemment il fallait que cela arrive au moment où les choses avancent pour moi, pour nous. Je restais silencieuse un instant, buvant une gorgée de mon café, sans doute pour faire passer la nouvelle. Mais je ne savais pas quoi en penser.
- Et si ça ne fait rien bouger ? Votre belle et sublime fausse histoire d'amour va devoir durer longtemps ?
D'accord, je sentais déjà cette jalousie monter en moi. Je tentais de la cacher, je ne voulais pas qu'il prenne peur ou qu'il s'imagine que j'étais déjà trop amoureuse. Je suis jalouse en amour, pas possessive, juste un peu chiante.

_________________

Dreaming of a white, dreaming of a white Christmas.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Don't fight the feeling. (f/j)   

Revenir en haut Aller en bas
 
Don't fight the feeling. (f/j)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» 05. Can't fight this feeling anymore.
» Jamaica struggles to fight crime
» Bite fight...
» Davy Back Fight !
» Dino Fight

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: st mawes - uk :: victory ave-
Sauter vers: